Préparation à la formation Assistant de régulation médicale, ARM

LE METIER

 

L’assistant de régulation médicale est le premier interlocuteur de celui qui contacte le SAMU.

  • Il prend l’appel  téléphonique, évalue la gravité et l’urgence et transmet au médecin régulateur
  • Il recueille et saisit des données cliniques fiables et utilisables pour le suivi des interventions
  • Il déclenche l’envoi des moyens opérationnels et en gère le suivi et la disponibilité
  • Il peut participer à certaines situations sanitaires exceptionnelles

Il exerce dans les SAMU, les entreprises privées de régulation médicale, les associations de téléassistance et/ou  de médecins. Il  travaille en milieu clos et sonore, en lien avec divers  services d’urgence et de réanimation. Il peut travailler la nuit, les week-ends et  jours fériés, à des horaires variables.

L’ACCES A LA FORMATION

Prérequis 

  • Bac, DAEU ou diplôme de niveau IV

 Orientation préalable

  • Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)
  • Orientation professionnelle de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH)
  • Dossier de candidature, tests et entretiens

Aptitudes

  • Désir de participer à la chaîne des soins d’urgence
  • Grandes capacités relationnelles, d’attention, et d’écoute
  • Gestion du stress
  • Gestion des priorités
  • Travail en équipe pluridisciplinaire / en réseau
  • Capacité d’adaptation aux nouvelles technologies

 Acquisition ou actualisation des connaissances

Dans certains cas, le Centre Paul Guinot proposera une année préparatoire ou une année de mise à niveau.

LA FORMATION

 Durée

  • 11 mois de septembre à juillet.
  • Une année préparatoire peut être nécessaire.

Programme

  • Enseignement médical et gestes de premier secours
  • Techniques de régulation et de transmission
  • Bureautique et moyens de communication
  • Anglais

Le parcours comporte  des simulations de gestion d’appels et une dynamique de recherche d’emploi

Immersion en entreprise ou institution

Réalisation de plusieurs stages : dans un SAMU, en urgences hospitalières, en centre de traitement d’appels aux pompiers ou SOS médecins, …

Certification

  • Délivrance d’une attestation certificative délivrée par l’organisme de formation.

Débouchés

Possibilité d’évolution vers le métier de superviseur.

Accompagnement

Cette formation bénéficie  d’un soutien médico–psycho-social : entretiens avec un conseiller en économie sociale et familiale, un psychologue, un psychomotricien et un médecin. Elle propose, si besoin, un perfectionnement des techniques de locomotion.